Dropshipping : qu’est-ce que c’est ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Dropshipping : qu’est-ce que c’est ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Le dropshipping présente de nombreux avantages par rapport aux méthodes de livraison traditionnelles de l’e-commerce. Il convient particulièrement aux jeunes entreprises car les produits ne sont achetés au fournisseur qu’après qu’une commande ne soit passée. Cela présente l’avantage de pouvoir se lancer très rapidement dans son commerce et dans l’entrepreneuriat.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est un modèle logistique où le commerçant en ligne vend des marchandises qu’il n’a pas en stock. Après que le client ait acheté un produit dans la boutique en ligne, le détaillant les commande auprès d’un grossiste ou d’un fabricant. Celui-ci va alors les expédier directement chez le client. Le Dropshipper n’a donc aucun contact physique avec le produit et ne tient pas d’entrepôt. Le dropshipping est essentiellement un service logistique fourni par le grossiste ou le fabricant.

Si le process est bien mis en place, le client ne s’en rendra absolument pas compte puisque le logo et l’adresse de l’expéditeur de la boutique en ligne peuvent être imprimées sur les marchandises livrées.

En d’autres termes, le client a l’impression que les marchandises ont été envoyées par la boutique en ligne elle-même. Par conséquent, en cas de plainte, le client renvoie la marchandise directement au Dropshipper.

Le modèle du dropshipping présente de nombreux avantages, notamment pour les entrepreneurs qui débutent dans le commerce électronique. Toutefois, le plus important (et le plus difficile) en dropshipping est de trouver des fournisseurs fiables et d’établir avec eux une relation de confiance sur le long terme. Après tout, le fournisseur est notamment responsable de la qualité des produits et de l’expédition de ceux-ci. L’échange d’informations entre les fournisseurs et la boutique en ligne, que ce soit sur les quantités en stock, les changements de prix, les nouveaux produits, les délais de livraison, le suivi des livraisons… doivent être le plus transparent possible. Dans certains cas, il existe déjà des solutions automatisées pour un traitement des commandes simplifié via des applications préprogrammées (par exemple Oberlo). Mais il est aussi possible de programmer votre propre solution via l’interface de programmation d’applications. En outre, les fournisseurs doivent bien entendu garantir une logistique fiable et fonctionnelle.

Quels sont les différentes formes de dropshipping ?

Concrètement, on fait la différence en dropshipping entre un fournisseur qui procède par un entrepôt de gros ou de consignation. Dans le premier cas, le dropshipper a potentiellement accès à l’ensemble de l’assortiment du grossiste. Mais si le détaillant a dans sa boutique en ligne des produits qui ne sont plus disponibles dans l’entrepôt, il ne pourra plus les vendre.

Dans la deuxième variante, le grossiste aménage un espace de stockage séparé pour le commerçant en ligne dans son entrepôt central. Les stocks sont conservés exclusivement pour lui. En contrepartie, cela s’accompagne souvent de coûts supplémentaires ou de certaines obligations d’achat. En retour, le détaillant bénéficie d’un approvisionnement sûr en marchandises.

Toutefois, il existe d’autres variantes qui mixent ces deux possibilités. De nombreux dropshippers reçoivent leurs produits de Chine à des conditions d’achat très favorables. Lorsqu’une boutique commence à réaliser de nombreuses ventes, elle peut faire appel à « un agent ». Ces agents de produits chinois se sont établis dans l’Empire du Milieu et vont acheter des produits pour le compte de clients (les dropshippers). Certains de ces agents ou agences disposent de leur propre entrepôt pour le client concerné et vont aussi gérer l’expédition des produits.

Un autre modèle consiste à acheter des produits en plus grande quantité à Alibaba et à externaliser le traitement des commandes à un centre de traitement des commandes (par exemple via Amazon) dans le pays concerné.

infographie sur le dropshipping

Les avantages du dropshipping

L’un des grands avantages du dropshipping est le fait de pouvoir se lancer avec presque 0 euros. Il n’est pas nécessaire de louer des locaux ou d’engager du personnel. De plus, vous n’avez pas besoin d’un entrepôt et vous ne devez pas payer à l’avance pour l’achat des produits.

Des coûts surviennent par exemple pour l’hébergement du site web, pour l’achat d’un nom de domaine, pour la programmation du site, les applications et éventuellement une solution de boutique en ligne simplifiée comme Shopify. Mais ces frais sont marginaux par rapport aux investissements nécessaires si vous deviez acheter du stock.

En outre, il va de soi que les coûts de vos propres services de travail et de ceux achetés doivent être pris en compte (par exemple pour le design, le logo, le référencement, etc.) Toutefois, ces coûts seraient également supportés par d’autres solutions de commerce en ligne.

En raison des avantages décrits ci-dessus, le dropshipping permet aussi de proposer une large gamme de produits provenant de nombreux fabricants ou revendeurs différents. Les produits peuvent être facilement testés sur le marché en faisant de la publicité sur Google Shopping, Facebook ou Instagram. Enfin, le modèle offre des possibilités de croissance relativement importantes sur une courte période.

Les inconvénients du dropshipping

L’un des plus grands avantages du dropshipping en est aussi l’un des plus grands inconvénients. Le commerçant qui se lance en dropshipping ne voit pas du tout les marchandises vendues et n’a aucun contrôle sur leur expédition. Même si le Dropshipper a commandé un produit test pour vérifier le produit avant de le mettre en vente (ce qui est fortement recommandé si vous travaillez avec Aliexpress), il ne connaît pas en détail la qualité du produit expédié. Les marchandises peuvent être perdues ou endommagées, surtout lorsqu’elles sont expédiées de Chine. En plus d’être remplacées, cela aura un impact important sur la satisfaction client.

Un autre problème est celui des délais de livraison qui peuvent être extrêmement longs. Il y a certainement suffisamment d’expéditeurs qui vendent des marchandises en provenance de France ou de l’UE avec des délais de livraison plus courts, un nombre de produits défectueux moins importants et donc une meilleure satisfaction clients.

Si vous avez une stratégie tournée autour de la publicité, les marges risquent également de ne pas être très élevées. Nous vous conseillons autant que possible de réfléchir à le long terme et de travailler également votre référencement naturel (voir exclusivement si vous avez une stratégie de niche). Il faut tenir compte du fait qu’une partie non négligeable du coût de vente des produits est consacrée à la publicité. Afin de pouvoir faire des bénéfices, il est essentiel de travailler sur le taux de conversion et le panier moyen. Pour se faire, il est essentiel d’avoir une boutique qui inspire confiance et de travailler les ventes en cross-sell ou up-sell.

En fonction de l’endroit où vous achetez vos produits de dropshipping (la majorité des personnes le font sur aliexpress), attendez-vous à une concurrence extrêmement forte car de nombreux commerçants vendront les mêmes produits que vous. Pour vous différencier, investissez de l’argent et du temps dans l’image de marque des produits et de l’entreprise.

La gestion des retours est également un défi logistique. Le taux de retour dépend fortement du produit et du choix du fournisseur. Selon l’Institut du commerce de détail, le taux de retour sur le secteur du textile et des accessoires peut atteindre 50 % chez certains détaillants. La gestion des retours est un défi particulier pour les magasins qui fonctionnent sous ce mode logistique car ils n’expédient pas les marchandises eux-mêmes. Ils doivent donc faire envoyer les produits défectueux à leur adresse et les renvoyer au fabricant ou au grossiste pour se faire rembourser leurs frais. Cependant, de nombreux drophippers n’ont pas d’adresse physique et doivent faire appel à un prestataire de services.

Enfin, il peut être difficile de fidéliser sa clientèle en dropshipping. Comme nous l’avons vu précédemment, il n’est pas toujours possible de proposer des délais de livraison courts ni de s’assurer de la qualité des produits. Il s’agit naturellement d’une contrainte supplémentaire pour satisfaire les clients et les fidéliser.

Comment le dropshipping modifie le paysage du commerce en ligne

De nombreux grands détaillants en ligne, comme Amazon et Zappos, ont commencé par des livraisons directes sous forme de dropshipping.

L’un des grands avantages de ce modèle est que l’entrepreneur peut et doit se concentrer sur le marketing et la vente. En outre, l’approvisionnement des produits auprès des producteurs peut facilement être automatisé. Aucun entrepôt coûteux n’est nécessaire.

Le dropshipping n’est pas mort, bien au contraire ! Il va simplement continuer d’évoluer. Si vous êtes capable de résoudre ou d’outrepasser les défis évoqués ci-dessus, il s’agit du meilleur moyen de se lancer dans l’e-commerce

Alors, êtes-vous prêt à commencer l’aventure ?

Laisser un commentaire