15 conseils avancés pour améliorer le taux de conversion de votre e-commerce (avec des exemples)

15 conseils avancés pour améliorer le taux de conversion de votre e-commerce (avec des exemples)

Le taux de conversion représente le rapport entre le nombre total de visiteurs d’un site et le nombre de visiteurs qui effectuent une action souhaitée. Pour un site e-commerce, l’action souhaitée sera généralement l’acte d’achat.

Dans un monde parfait, toutes les personnes qui se rendent sur votre site e-commerce trouvent exactement ce qu’elles cherchent et achètent leurs produits chez vous. Elles suivent un cycle idéal de vente :

  • Première étape : vos prospects visitent votre site
  • Deuxième étape : ils trouvent les produits qu’ils aiment et les ajoutent à leur panier
  • Troisième étape : ils achètent chez vous sans aucune hésitation.

Si tous les clients se comportaient comme cela, ca serait un rêve n’est-ce pas !

Il va sans dire qu’il n’est pas du tout réaliste de s’attendre à ce que tous ceux qui visitent votre site le quittent seulement après avoir fait un achat. En fait, la grande majorité des visiteurs de votre site vont partir sans rien acheter. Selon les données recueillies par SmartInsights, le taux de conversion moyen des magasins en ligne, tous secteurs confondus, n’était que de 2,86 % au deuxième trimestre 2018.

les 4 étapes d'un tunnel de vente

Cela dit, il est essentiel de comprendre qu’il s’agit d’une moyenne et non d’une valeur absolue.

Oui, les e-commerces voient généralement leur taux de conversion tourner autour de 2 à 3 %.

Mais votre objectif n’est pas d’être moyen, n’est-ce pas ?

En travaillant sur votre boutique en ligne et en l’optimisant afin d’améliorer l’expérience des visiteurs, vous pouvez potentiellement multiplier votre taux de conversion par deux ou trois. Pour une entreprise dont la valeur moyenne des commandes avoisine les 80€, cela pourrait représenter un revenu supplémentaire d’environ 270€ pour 100 visiteurs.

Alors oui, il est important de travailler sur votre taux de conversion et de faire mieux que la moyenne !

Dans cet article, nous allons voir quelques-uns des moyens les plus efficaces pour y parvenir.

PS : nous avons pris dans la majorité  des cas des sites en anglais dans nos exemples pour éviter que cela ne nuise à la marque si nous faisons une critique sur leur site.

Comment augmenter le taux de conversion de votre boutique en ligne

Il peut arriver même aux plus grands sites de commerce en ligne de faire des erreurs qui réduisent leur taux de conversion. Vous pourrez améliorer votre taux de conversion tout au long de la vie de votre site internet. Il n’y a jamais de fin, on peut toujours optimiser un site e-commerce.

Mais nous allons voir aujourd’hui quelques conseils pratiques sur ce qu’il faut faire pour commencer à générer plus de conversions, même sans augmenter le nombre de vos visiteurs.

1. Adoptez un design persuasif

Bien que la majeure partie de cet article se concentre sur des méthodes pragmatiques pour augmenter votre taux de conversion, commençons par aborder le sujet de la conception d’un site internet dans son ensemble.

De manière très simple, si votre site n’est pas conçu pour garder vos visiteurs sur une page et à les faire avancer dans votre tunnel de vente, aucune des autres méthodes dont nous allons parler ci-dessous ne vous permettront d’améliorer votre taux de conversion.

Ainsi, votre site doit l’être :

  • Visuellement attrayant
  • Visuellement persuasif

La partie “attrayante” est assez simple à comprendre. Il va sans dire qu’un consommateur sera plus enclin à s’engager sur ce site :

taux de conversion exemple 1

(DSW joli design | Source)

Que sur celui-ci :

taux de conversion exemple 1

(Ladybug Shoes avec un design à revoir | Source)

 

Nous pourrions certainement examiner plus en profondeur pourquoi le premier exemple est beaucoup plus attrayant que le second, mais contentons-nous de dire qu’il est bien plus attrayant pour les visiteurs.

La persuasion visuelle, en revanche, doit être un peu plus nuancée. L’objectif est essentiellement d’attirer l’attention de vos visiteurs sur certains endroits de vos pages, généralement ceux qui leur permettra de faire un pas de plus vers la conversion.

Jetez un coup d’œil à la page d’accueil de Away :

Taux de conversion exemple Away

(La page d’accueil d’Away est propre, simple et convaincante | Source)

 

En règle générale, l’attention du visiteur sera attirée presque immédiatement sur les éléments suivants :

  • L’image principale
  • Le texte incrusté
  • Le bouton d’appel à l’action sous le texte incrusté

Bien que cette page d’accueil propose un certain nombre d’options cliquables, elle indique clairement ce que les nouveaux visiteurs sont “censés” faire dès le départ. Voilà un design convaincant.

L’objectif de pages produits persuasives est assez similaire : maintenir l’intérêt de vos visiteurs et les faire avancer dans le tunnel de vente.

Lorsque nous disons “persuasif”, nous ne voulons pas dire que votre texte doit être vendeur ou quelque chose de ce genre. Il s’agit plutôt de faire en sorte que la “voix” de votre marque transparaisse dans chaque mot de votre site web.

Regardez l’exemple suivant, tiré de Wizardworld :

(La page produit de Wizardworld ferait le bonheur des fans de Harry Potter | Source)

Il n’y a aucun doute sur le fait que cette page produit ait été faite par un fan d’Harry Potter à destination d’un fan d’Harry Potter. En gros, cette page crie : “Hé ! Nous sommes comme vous, et nous aimons ce produit, donc nous savons que vous aussi !

Et voilà comment le produit va bien se vendre…

2. Rendre la navigation simple et facile

Imaginez que vous entrez dans un magasin de vente au détail de briques et de mortier dont les produits sont éparpillés au hasard.  Vous feriez certainement demi-tour et iriez voir ailleurs.

Eh bien… il en va de même pour votre commerce en ligne : si vos visiteurs ne peuvent pas trouver ce qu’ils cherchent en un clic, ils vont presque immédiatement se rendre sur le site d’un concurrent.

Bien entendu, plus vous proposez de produits, plus cela est important. Jetez un coup d’œil à cet exemple d’IKEA :

ikea taux de conversion

(Le menu de navigation d’IKEA est comme un trou de lapin, dans le bon sens du terme | Source)

 

En utilisant la barre à gauche de l’écran, les visiteurs peuvent facilement s’aventurer sur la page de la catégorie de produit qu’ils recherchent. De là, ils pourront affiner leurs recherches pour trouver la sous-catégorie qu’ils recherchent.

C’est une bonne chose pour ceux qui ne font que parcourir votre site à la recherche de produits qui pourraient leur plaire. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils recherchent, vous devez leur fournir une solution de recherche efficace.

Bien qu’il y ait un certain nombre de facteurs à prendre en compte pour optimiser la fonctionnalité de recherche de votre site, votre principale préoccupation est, bien entendu, de vous assurer que vos visiteurs se voient présenter les produits les plus pertinents par rapport à leur terme de recherche. Comme nous le verrons dans un instant, c’est pourquoi vos pages de produits doivent être bien agencées, avec des informations essentielles présentées de manière à répondre aux demandes de recherche de vos clients.

3. Personnalisez, personnalisez, personnalisez

Il y a deux façons de personnaliser l’expérience de votre visiteur :

  • En fournissant un contenu dynamique
  • En fournissant des itinéraires à vos visiteurs

Les outils de création et de diffusion de contenu dynamique vous permettent essentiellement de présenter à vos visiteurs un contenu, des offres et des recommandations de produits faites sur mesure. Et ceci en fonction de facteurs tels que leurs données démographiques et géographiques, leur comportement sur le site et leur historique avec votre marque.

Amazon contenu dynamique taux de conversion

(Amazon est – toujours – le roi de la personnalisation du commerce en ligne | Source)

 

Pour ce qui est de proposer des parcours à votre visiteur, vous devrez tenir compte des “types” de consommateurs que vous attirez sur votre site. En gros, vous les orienterez vers des “collections” de produits qui sont liés les uns aux autres, mais qui n’appartiennent pas nécessairement à la même catégorie de produits.

Par exemple, consultez cette lettre d’information du magasin de vêtements en ligne Esprit :

(Stratégie de personnalisation des e-mails d’Esprit | Source)

 

Dans ce mail Esprit permet aux destinataires de choisir le style de vêtements qui leur convient le mieux.  Puis il leur permet de trouver facilement des produits qui correspondent à ce style et de les acheter.

Nous reviendrons sur cette notion un peu plus tard, lorsque nous parlerons de ventes incitatives et de ventes croisées.

Autoriser les achats via les plateformes de médias sociaux

Votre marque est certainement présente sur les différents médias sociaux, n’est-ce pas ?

Bien que la simple publicité et/ou la création d’une présence organique sur des canaux tels que Facebook et Instagram ne soient pas vraiment nouvelles, de plus en plus de sociétés de commerce en ligne se tournent vers ces canaux pour vendre leurs produits directement à leurs clients.

C’est une stratégie qui peut être particulièrement intéressante si les produits que vous proposez correspondent au type de contenu qui est généralement partagé sur Instagram ou Facebook. En d’autres termes, si vous travaillez dans le secteur de l’habillement, de la mode, de la gastronomie ou dans tout autre secteur qui dépend fortement d’une présentation visuelle, vous devriez chercher à rendre votre profil Instagram accessible.

Améliorer taux de conversion, vendre sur instagram

(Assurez-vous que votre flux Instagram soit consultable)

 

Comme nous l’avons mentionné précédemment, une façon importante et primordiale d’améliorer votre taux de conversion est de rendre le trajet du visiteur au client aussi fluide et simple que possible. En offrant à vos abonnés la possibilité d’effectuer un achat pendant qu’ils parcourent leurs flux de médias sociaux, vous faciliterez grandement l’acte d’achat.

5. Soyez aussi informatif que possible

C’est un autre conseil que vous devriez appliquer sur l’ensemble de vos sites : si vous voulez que vos clients potentiels se sentent à l’aise pour acheter chez vous, donnez leur le plus d’informations possible.

Comme nous l’avons dit précédemment, il est indispensable de proposer des descriptions de produits précises et complètes. Comme vos clients potentiels ne sont pas en mesure de manipuler physiquement vos produits avant de les acheter, c’est à vous d’utiliser vos descriptions de produits pour leur donner vie.

De plus, il arrive parfois, comme dans l’exemple ci-dessous, qu’il soit nécessaire de fournir une description très détaillée :

page produit complète pour améliorer le taux de conversion

(Description précise d’un produit | Source)

 

Ai-je déjà utilisé de la lessive pour barbe, de l’huile pour barbe ou du “baume magique pour barbe” ? Non. Est-ce que je sais à quoi m’attendre si je décide de le faire ? Eh bien… avec une telle description, je le sais.

Vous savez mieux que quiconque quelles sont les caractéristiques les plus importantes de vos produits. Veillez à bien les communiquer à vos clients.

Une autre méthode intéressante consiste à proposer une page de foire aux questions ou d’inclure les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les pages de produits ou de catégories spécifiques.

Il s’agira de fournir de nombreuses informations sur ses produits en se basant sur les questions et les commentaires que l’entreprise a recueillie auprès de ses clients. Dans le meilleur des cas, c’est même les clients qui peuvent apporter la réponse (regardez ce que fait Amazon par exemple) Comme nous l’avons dit, vos clients doivent en savoir le plus possible sur vos produits avant d’envisager de les acheter. Alors assurez-vous de leur donner ces informations.

Outre les descriptions et les informations détaillées de vos produits, soyez franc et informatif sur vos options de paiement, les délais de livraison, les frais d’expédition…

les principales raisons pour lesquelles les gens abandonnent leur panier

(Raisons des abandons de panier lors d’une commande sur internet | Source)

Comme vous pouvez le constater, les coûts supplémentaires (que l’on peut appeler coûts “cachés”) sont de loin la principale raison pour laquelle les consommateurs abandonnent leur panier d’achat. Figurent également sur la liste l’impossibilité de visualiser le coût total d’une commande à l’avance et l’incertitude quant aux options de paiement.

Nous aborderons ces questions un peu plus loin, mais pour l’instant, il est important de comprendre que choisir de cacher ces frais et ces informations jusqu’au dernier moment ne vous rendra tout simplement pas service. Au contraire, cela ne fera qu’inciter vos clients potentiels à avoir moins confiance en votre entreprise.

6. Présenter diverses formes de preuves sociales

Selon une étude menée par Nielsen, 84 % des consommateurs font plus confiance aux recommandations de leurs amis, des membres de leur famille et de leurs pairs qu’aux différents contenus marketing ou publicitaire.

Ainsi, faites-en sorte de mettre en avant les preuves sociales que vous avez recueillies au fil des ans pour mettre en valeur l’excellence de votre marque.

Cette preuve sociale peut avoir différentes formes, y compris des évaluations de produits :

evaluation produit pour améliorer le taux de conversion

(avis de produits des clients comme preuve sociale)

 

Des témoignages d’experts :

(Témoignages d’experts comme preuve sociale)

 

Et les soutiens et témoignages de célébrités :

témoignage de célébrité pour améliorer le taux de conversion

(Le soutien des célébrités comme preuve sociale)

 

Par ailleurs, n’ignorez pas la propension des individus à “suivre le troupeau”. Le simple fait de présenter vos articles les plus vendus ou les plus prisés peut servir de preuve sociale, simplement parce que d’autres personnes les achètent.

7. Utilisez la rareté, l’urgence et l’exclusivité à votre avantage

La mise en œuvre d’approches qui incitent à l’urgence, à la rareté et à l’exclusivité peuvent être un excellent moyen d’amener vos prospects à passer à l’achat et à arrêter d’hésiter.

Bien que ces trois termes de rareté, d’urgence et d’exclusivité soient liés entre eux, ils diffèrent dans la manière dont ils sont mis en œuvre.

Dans le cas de la rareté, vous informez le consommateur que le stock d’un produit est limité et que vous ne savez pas exactement quand se fera le prochain réapprovisionnement :

la rareté pour améliorer le taux de conversion

(Booking.com indique le nombre de chambres encore disponibles | Source)

En cas d’urgence, vous fixez un délai ou une date limite pour que les clients puissent profiter d’une offre promotionnelle ou d’un avantage :

 

 

(Offre à durée limitée comme pour apporter de l’urgence | Source)

Vous pouvez mettre un compte à rebours qui indique la fin de la période de promotion. Cela fonctionne également pendant la période des fêtes, lorsque le temps est compté pour faire des cadeaux.

Enfin, l’exclusivité consiste à jouer sur le désir de bénéficier d’un avantage unique. Ici, Sephora promet aux clients un cadeau exclusif et gratuit, disponible uniquement pendant le mois de leur anniversaire :

Exclusivité pour améliorer le taux de conversion

(Offre exclusive de Sephora par e-mail | Source)

Dans chacun de ces cas, le message adressé au consommateur est clair :

Agissez maintenant ou vous passerez à coté d’une bonne affaire.

8. Proposez plusieurs options de promotions

Aux yeux du consommateur, la seule chose qui puisse être plus intéressante qu’une réduction est peut-être de pouvoir la personnaliser.

Mais il peut être assez décevant pour un client de recevoir un coupon ou une offre par e-mail, de charger son panier virtuel… et de réaliser ensuite que l’offre ne s’applique pas à ses achats.

Cela dit, il peut être avantageux de donner à vos clients au moins un peu de contrôle sur le moment et la manière dont ils utilisent une offre de réduction spécifique. Non seulement cela ajoute un peu de personnalisation à leur expérience (comme nous l’avons vu plus haut), mais cela les incite également à “expérimenter”. Cela peut les amener à faire des achats supplémentaires qu’ils n’avaient pas prévus au départ.

Target en donne un excellent exemple :

target offres personnalisées pour améliorer le taux de conversion

(Target propose différentes offres | Source)

Ici, Target propose à ses clients cinq façons différentes de bénéficier d’une promotion. Les plus intrigantes sont les sections sur les exclusivités de la REDcard et les offres Cartwheel. Dans ces sections, le client fidèle de Target sont mis en valeur avec des offres dont seuls les membres sont au courant.

Un autre excellent exemple, est celui du détaillant de fournitures de bureau Quill. En gros, Quill permet à ses clients de collecter des coupons de réduction et d’expérimenter différentes façons de les appliquer afin d’économiser de l’argent. Il est possible de cumuler jusqu’à 5 coupons ensemble pour profiter de la meilleure réduction possible.

personnalisation des réductions pour améliorer le taux de conversion

(La stratégie de Quill en matière de presse-papiers de coupons | Source)

Cela ajoute également de la transparence au processus de réduction : en permettant aux visiteurs de personnaliser leurs coupons, vous n’aurez pas de mauvaise surprise au moment de la validation de commande avec des codes promos qui ne fonctionnent pas sur tel article ou dont la date de validé est dépassée.

9. Offrir des remises supplémentaires après atteinte de certains palliers

Il existe essentiellement deux façons d’inciter vos clients à effectuer des achats supplémentaires :

  • Une remise supplémentaire après atteinte d’un certain montant
  • Frais de livraison offerts après atteinte d’un montant

Le fonctionnement de ces remises est assez simple. Vous offrez une remise en pourcentage ou en euros après que le panier d’un client atteigne un certain seuil. Ou vous offrez les frais de livraison après que le panier du client atteigne un certain montant.

seuil de remise pour améliorer le taux de conversion et le prix du panier moyen

(Seuil de remise | Source)

 

Le fait de faire une telle offre peut inciter un potentiel client à passer à l’action mais aussi augmenter la valeur de son panier.

Pour que l’offre soit efficace, il est bien entendu important de fixer la remiser après un seuil bien réfléchi. Vous ne voulez pas qu’il soit trop bas et que votre marge s’en retrouve réduite. Mais si le seuil à atteindre est trop élevé, la plupart de vos clients ne seront pas intéressés par cette offre.

10. Mettre en place des ventes à la hausse, des ventes croisées et des ventes à la baisse

La vente incitative et la vente croisée sont deux autres moyens d’augmenter votre panier moyen et d’encourager vos clients hésitants à franchir le pas. Comme il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la vente incitative et la vente croisée entraînent une augmentation du panier moyen, voyons en quoi ils permettent d’augmenter le taux de conversion.

Imaginons que vous dirigiez une entreprise de commerce électronique qui vend des vêtements et des articles de mode similaires :

Un client potentiel se rend dans votre magasin et cherche à acheter une nouvelle tenue. Il clique sur la section de votre site consacrée aux jeans, et trouve une paire qu’il aime. Cependant, vous n’incluez pas d’autres recommandations de produits sur vos pages de produits et le client manque de temps pour regarder vos chemises et chapeaux avant la fin de sa pause déjeuner. Il préfère mettre sa commande en attente et tout acheter d’un coup et s’en va. Malheureusement, il oublie tout cela le soir et ne revient pas sur votre site avant un certain temps.

Maintenant, si vous aviez proposé à votre client une ou deux chemises qui se vendent bien avec le pantalon qu’il a mis dans son panier, il aurait peut-être eu le temps de valider sa commande avant la fin de sa pause déjeunée.

Ce qu’il faut en retenir, c’est que parfois vos clients veulent dépenser plus d’argent et ils ne dépenseront pas moins qu’ils ne le prévoient. C’est à vous de les aider à pouvoir le faire le plus simplement possible !

D’un autre côté, il arrive que vos clients veuillent absolument réduire leurs dépenses et optent pour la version la moins chère d’un certain produit. Il peut donc être prudent de leur suggérer des produits moins chers que celui qu’ils regardent actuellement. Même si cela peut diminuer la valeur de leur commande, c’est certainement mieux que de les voir partir sans rien acheter du tout.

11. Prévoyez un panier d’achat sauvegardé

Une étude de 2017 a révélé qu’environ 33 % des clients sur internet utilisent au moins deux appareils durant leur parcours de conversion.

Dans cette optique, il est clair que vous devez fournir un panier d’achat qui sauvegarde ce que vos clients ont mis dans leur panier afin de simplifier le processus d’achat. Cela permettra à vos futurs clients de reprendre leurs courses là où ils se sont arrêtés, que ce soit quelques heures plus tard, quelques jours ou même quelques semaines.

12. Montrez l’état d’avancement du processus lors de la validation de commande

Revenons au graphique que nous avons présenté précédemment :

les principales raisons pour lesquelles les gens abandonnent leur panier

 

La troisième raison pour laquelle les consommateurs abandonnent leurs paniers d’achat vient du fait que le processus de paiement ait été trop long ou trop compliqué.

Nous allons voir comment raccourcir et simplifier le processus de paiement dans un instant. Mais supposons que votre processus de paiement soit assez simple, c’est juste que vos clients ont l’impression que cela prend trop de temps.

Pour y remédier, il suffit de définir les étapes de la validation de commande avant même que vos clients n’entament le processus de paiement. N’oubliez pas : il est toujours préférable d’être franc avec eux que de leur réserver de mauvaises surprises.

everlane validation de commande pour augmenter le taux de conversion

(Processus de commande à Everlane | Source)

Le principe de base est le suivant : si vos clients n’ont aucun cadre de référence quant à la durée du processus de paiement, ils auront probablement l’impression que cela a pris “une éternité”. Si vous leur fournissez un cadre de référence dès le départ, ils auront une bonne idée du temps que cela devrait prendre et seront probablement agréablement surpris de la rapidité avec laquelle ils ont validé leur commande.

13. Permettre des paiements invités

Avez-vous remarqué dans le graphique qui les mentionne la deuxième raison pour laquelle les consommateurs abandonnent leur panier ?

C’est lorsque le site veut vous faire créer un compte.

De manière idéale, chacun de vos clients sera fidèle et reviendra sur votre site. Mais dans les faits, certains de vos clients feront un seul achat sur votre site. D’autres achèteront peut-être un cadeau pour leur ami et ne s’intéresseront pas eux-mêmes à vos produits. D’autres encore ne voudront tout simplement pas recevoir une newsletter hebdomadaire dans leur boîte mail.

Quoi qu’il en soit, il est dans votre intérêt de permettre à ceux qui le souhaitent de passer à la caisse sans avoir à créer de compte.

Toutefois, vous pouvez, et devriez leur offrir de multiples possibilités de s’inscrire auprès de votre entreprise, avant et après leur achat.

Sears promet ici un processus de paiement plus rapide et un certain nombre d’avantages pour les membres du programme de fidélité de l’entreprise :

taux de conversion ne forcez pas vos clients à créer un compte

(Création de compte Sears | Source)

Une fois de plus vous souhaitez que l’accent soit mis les avantages que vos clients peuvent en retirer.

14. Proposez plusieurs options de paiement et de livraison

De nos jours, et surtout sur internet, il existe une tonne de moyens différents pour les consommateurs d’effectuer leurs paiements.

Bien entendu, vous ne devez pas toutes les proposer, non seulement vous vous éparpillerez trop, mais il y a de fortes chances que vos clients n’utilisent que très peu la majorité de ces options.

Cela dit, vous devez absolument savoir les méthodes de paiement que votre cible utilise et les proposer sur votre site. Ne pas proposer un mode de paiement marginal peut ne pas avoir de grosses répercutions sur votre taux de conversion, mais il parait essentiel de proposer au moins PayPal et Stripe par exemple.

En ce qui concerne les options de livraison, il faut surtout proposer à vos clients un compromis entre le coût et l’efficacité. S’ils sont prêts à payer plus cher pour la livraison, proposez-leur un mode de livraison express si vous le pouvez. S’ils sont prêts à attendre, proposez-leur un mode de livraison très peu cher voir gratuit.

Surtout, vous ne devez pas perdre de ventes à cause d’un problème logistique concernant le mode de paiement ou la livraison.

15. Faites de l’A/B testing

Dernier conseil, mais peut-être le plus important de tous : testez et mesurez. Plus vous testerez, plus vous aurez l’occasion de vous appuyer sur des données plutôt que sur vos sentiments. Modifiez vos boutons d’appel à l’action (call to action ou encore CTA) et voyez les différences de résultats obtenus. Selon que vous vous écriviez “ajouter au panier” ou “acheter maintenant” par exemple, vous risquez d’obtenir des différences non négligeables.

Modifiez vos mises en page et mesurez l’impact que cela a sur vos ventes. Faites varier les images, la position des différents éléments sur votre page, changez le texte… Vous serez surpris de constater à quel point un changement de police peut avoir un impact sur l’expérience utilisateurs et de ce fait modifier votre taux de conversion.

Pour mesurer efficacement vos modifications et si vous n’utilisez pas un outil de A/B testing, il vous faudra faire un test à la fois pour savoir d’où viennent les évolutions de vos résultats. Commencez par exemple par modifier votre bouton CTA sur 1000 visiteurs et comparez avec vos résultats précédents. Choisissez ensuite l’option qui a donnée les meilleurs résultats. Modifiez ensuite la place du bouton sur 1000 visiteurs, votre texte…

Pour aller plus vite, vous pouvez utiliser un logiciel d’A/B testing. Vous pourrez alors tester de nombreuses modifications à la fois en proposant des pages différentes à vos visiteurs.

Enfin, sachez que la vitesse de chargement de votre site peut aussi avoir une grande importance sur le taux de conversion de votre site. Nous avons réalisé un article à ce sujet que vous pourrez lire ici.

Déterminez et réparez les éléments qui détruisent votre taux de conversion

Pour conclure, il est important de comprendre que chaque site de vente en ligne est différent. Surtout, chaque site a des clients différents qui auront des réactions variables aux actions que vous mettrez en place.

Si les conseils dont nous avons parlé tout au long de cet article devraient suffire à vous faire avancer dans la bonne direction, vous devriez toujours chercher des moyens d’améliorer votre site ainsi que votre tunnel de vente. Pour ce faire, vous devez rester en contact permanent avec votre équipe et avec vos clients, qu’ils soient satisfaits ou non des services que vous offrez.

Une fois que vous avez identifié un problème susceptible de provoquer une baisse des conversions, prenez le temps de le résoudre tout en laissant le reste tel quel. Une fois le problème résolu, vous pouvez passer à l’amélioration suivante et continuer jusqu’à ce que vous ayez créé une machine bien huilée et génératrice de conversions.

Mais n’oubliez pas de mesurer les actions que vous mettez en place. C’est uniquement comme cela que vous pourrez savoir si cela a eu un effet positif ou non sur votre taux de conversion. Et pour faciliter la mesure de vos actions, modifiez une chose à la fois.

 

Laisser un commentaire